Accueil » La sécurité des réseaux sociaux/L'identité numérique

La sécurité des réseaux sociaux

&

L'identité numérique

 

Cette thématique concerne les individus de tous les âges mais bien-sûr les enfants en premier lieu. C'est pourquoi nous commençons ce chapitre sur :

 

La sensibilisation des jeunes aux enjeux et risques du numérique :

 

 

La sensibilisation doit se faire de plus en plus tôt, globalement avant le collège déjà vers 8 ans il serait bon que tous les enfants et leurs parents bien-sûr commencent à se former à la sécurité du numérique.

 

Mais si vous laissez votre enfant plus jeune encore seul avec votre téléphone, il est temps de commencer à vous inquiéter.

 

En général à l'entrée au collège (10 ans) car votre enfant commence à faire des trajets seul, il possède son premier téléphone et là, si vous n'avez aucun contrôle, les conséquences peuvent être désastreuses.

 

En gros il faudrait commencer la sensibilisation avant le premier contact avec internet.

 

Le principal problème : la générations des quarantenaires maîtrise bien l'outil numérique mais absolument pas l’utilisation des réseaux sociaux comme Tik-Tok, Instagram ou Discord.

 

 

 

 

Comme la plupart des parents ayant la quarantaine avec de jeunes ados à la maison vous avez certainement déjà compris que le risque numérique est bien réel. Pour vous aider l'ISSA a publié un cahier de vacances pour la sécurité numérique appelé les AS du web :

 

 

Dans ce cahier vous avez 6 thématiques :

 

  1. Qui se cache derrière ton écran ? Pour quoi faire ?
  2. Tes données personnelles : Apprends à les reconnaître et protège-les !
  3. Le monde numérique n’est pas que pour les enfants. Ne t’y promène pas seul.
  4. Le cyberharcèlement : c’est grave !
  5. Internet ne dit pas toujours la vérité. Gare aux mensonges pour ne pas les répéter.
  6. Sur Internet, reste cool et toi-même

 

L’ISSA France est une association loi 1901, indépendante, créée en 2010, elle est le fruit de la volonté de plusieurs entrepreneurs, ayant tous un pied dans la sécurité numérique mais venant d’horizons divers (filière technique, filière juridique, filière communication).

 

Elle est une branche francophone de l’Information Systems Security Association (ISSA), une importante association née aux Etats-Unis, forte de 30 ans d’expérience, ne comptant pas moins de 150 chapitres et 10.000 membres dans le monde. L’Europe compte des chapitres chez nos voisins italiens, belges mais également en Irlande, en Espagne, en Roumanie ou encore en Turquie.

 

 

Sur ce même sujet, écoutez  Bertrand MÉENS - DSI Adjoint au Groupe IRCEM, dans le podcast Cybersécurité all-day sur ce sujet.

 

 

1. Qui se cache derrière ton écran ? Pour quoi faire ?

 

Les ados vont souvent commencer sur les réseaux liés aux jeux vidéos, rejoindre des communautés  comme celles de Minecraft ou Fortnite par exemple. Certains vont être attirés par des comptes Instagram ou YouTube d'influenceurs.

 

Il ne faut pas perdre de vue qu'un influenceur est là pour monétiser son contenu et que son but est d'avoir un maximum de followers et ainsi pouvoir être sponsorisé par des marques. Ils vont souvent faire rêver les jeunes qui ne réalisent pas l'envers du décor et le travail qui est fournit en amont.

 

Le rapport à son image va commencer à se mettre en place (suis-je beau, gros, riche, petit?..).

 

C'est là que l'on peut aider l'enfant à construire sa propre identité pour ne pas se laisser influencer dans la construction de sa personnalité.

 

Il faut développer l'esprit critique de nos enfants, réfléchir, ne pas foncer sur tout ce qui est dit.

 

2. Tes données personnelles : Apprends à les reconnaître et protège-les!

 

Il faut savoir que le modèle économique de facebook et de google n'est basé que sur la publicité, on voit même de la publicité sur des vidéos YouTube non monétisées.

 

Tout le monde n'a pas besoin de tout savoir à propos de moi, on parle de Privacy aux Etats-Unis ce qui se traduit en français non pas par vie privée mais par intimité.

 

On peut savoir de nos jours où vous êtes parti en vacances, ce que vous avez mangé hier soir, quelle sont vos passions.

 

Avec seulement 5 informations personnelles sur une personne, il est possible de mettre en place une influence par IA (Intelligence Artificielle) et de cibler une personne et influencer ses choix, une étude récente a montrée que certains réseau  récoltaient parfois plus  de 300 propriétés  par personne (propriétés=informations personnelles), votre sexe, votre âge,  la marque de votre voiture, le nom de votre chien,  de vos enfants, votre code postal...

 

Il ne faut pas tout publier, avoir une vie privée tout simplement.

 

3. Le monde numérique n’est pas que pour les enfants. Ne t’y promène pas seul:

 

Les enfants vont de plus en plus tôt sur des sites pornographiques, voient des images ou des vidéos qui ne leur sont pas destinés.

 

Ici l'adulte aura pour rôle d'en parler et d'éviter des traumatismes de l'enfance due à des images non adaptées.

 

En tant qu'adulte, soyez à l'écoute, ne les disputez pas mais si un enfant vous parle de quelque chose qu'il a vu sur les réseaux, profitez en pour en parler librement avec lui. Les ados adorent parler des "réseaux", il suffit de les lancer mais attention vous risquez vous même d'être choqué.

 

Le rôle des adultes est d'accompagner l'enfant dans sa découverte du monde numérique.

 

4. Le cyberharcèlement : c’est grave !

 

Ne jugez pas trop vite, le harcelé peut également devenir harceleur même passivement, si vous likez une photo montrant quelqu'un en mauvaise posture vous participez vous même au harcèlement.

 

Nous avons tous vécu ce cas de figure à l'école ou il est plus facile de se ranger du côté du plus grand nombre au dépend parfois d'une personne discriminée ou différente.

 

Une des clefs pour éviter le harcèlement est la déconnexion au numérique, vous devez empêcher vos enfants d'être connecté en permanence aux réseaux sociaux.

 

Il vous faut limiter le temps d'écran par l'utilisation d'appli comme Google Familly Link.

 

 

Une très bonne Appli qui permet de contrôler le temps d'écran et le contenu visible sur internet.

 

5. Internet ne dit pas toujours la vérité. Gare aux mensonges pour ne pas les répéter.

 

Il ne faut pas croire tout ce qui est dit sur internet, aujourd'hui une fake news se véhicule beaucoup plus vite qu'une vrai information. C’est pour cela que les théories complotistes s'ancrent chez les gens autant.

 

Cela dépend de comment on présente l'information, souvent dans les théories complotistes, une photo sera sortie de son contexte, l'information sera approximative, les termes employés pas toujours précis.

 

Le point crucial réside dans la culture générale, analyser chaque points exposés et les vérifier uns à uns, nous verrons au chapitre ingénierie sociale comment il est possible grâce aux données EXIF (l'Exchangeable image file format) d'une photo de vérifier  si elle a bien été prise à cette date et à cet endroit, et oui vos compétences de hackeur vont aussi vous servir à vous protéger des fakenews sur internet (voir chapitre sur la reconnaissance passive).

 

Attention il paraitrait que 10% des Américains pensent que la terre est plate, que l'espace n'existe pas et j'en passe.

Aujourd'hui nous avons une asymétrie de visibilité entre les points de vues, en effet une information quelle soit vraie ou fausse pourra être relayée de manière inégale sur les réseaux.

Dans une démocratie, chacun doit pouvoir prendre la parole mais tout droit nécessite également des devoirs. Nous pouvons tous collectivement bien raisonner, avoir une pensée méthodique, une pensée analytique.

L’esprit critique est un bien commun que tout le monde peut s'approprier quelque soit sa catégorie sociale et son niveau de formation.